La foule des porteurs de sanctuaires fait une pause.

Sanja Matsuri, Sensō-ji, quartier d'Asakusa, Tōkyō.